De Brevitate Vitae – Seneca

„Mortels vous vivez comme si vous deviez toujours vivre. Il ne vous souvient jamais de la fragilité de votre existence; vous ne remarquez pas combien de temps a dejà passé; et vous le perdez comme s’il coulait d’une source intarissable, tandis que ce jour, que vous donnez à un tiers ou à quelque affaire, est peut-etre le dernier de vos jours. Vos craintes sont celles de mortels: à vos désirs on vous dirait immortels.

Let’s think about that….

Advertisements
Published in: on Mai 3, 2009 at 2:12 pm  Comments (5)  
Tags: , , ,